Faux problèmes et vraies questions pour l’analyse de réseaux en histoire

A l’été 2014, 4 doctorantes et doctorants en histoire à Lyon – Rosemonde Letricot, Mario Cuxac, Maria Uzcategui, Andrea Cavaletto – eurent l’excellente idée d’initier une école consacrée à l’analyse de réseaux à Ferney-Voltaire. L’ouvrage collectif récemment sorti aux Presses Universitaires de Louvain fournit un bon aperçu des exposés présentés à cette occasion. J’ai alors eu le privilège d’introduire ces rencontres avec une présentation assez générale relative à l’analyse de réseaux (vocabulaire, histoire, principes) et un focus spécifique sur l’analyse de réseaux en histoire.

La troisième partie intitulée Quand et comment utiliser l’analyse de réseaux en histoire ? pourra je l’espère être de quelque utilité aux personnes se demandant si l’utilisation de l’analyse de réseaux se justifie dans leurs travaux. Les commentaires et retours sont évidemment bienvenus.

Chapitre disponible sur hal (pdf, 17 pages)


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *