Modèles et Apprentissage en Sciences Humaines et Sociales à Paris, 22-23 mai 2014

Dans cet événement organisé principalement par des mathématiciens appliqués, deux sessions seront consacrée à l’analyse de réseaux, avec au moins quatre interventions portant sur des cas historiques : celles de Cécile Rivals et de Bertrand Jouve, qui proposent des considérations méthodologiques sur la base de travaux d’histoire médiévale (utilisant comme sources des registres fiscaux et des actes notariés), de Clara Filet (qui commence une thèse d’archéologie) ; et de mon côté je proposerai quelques réflexions plus générales sur différentes propositions pour visualiser ou modéliser des réseaux historiques. Comme d’habitude, je dirai que les idées issues de l’histoire ou de l’archéologie, ou élaborées en étroite collaboration avec les spécialistes de ces disciplines, devraient avoir la priorité sur celles qui relèvent avant tout de la virtuosité mathématicienne ou informaticienne : des débats en perspective sans doute… Mais au-delà de mes marottes personnelles, sans doute bien des découvertes intéressantes à faire dans un programme où il sera aussi question de définitions de la causalité, entre autres. Attention, il faut s’inscrire.


Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Laurent NABIAS dit :

    Bonjour Claire

    Merci pour cette information, encore des médiévistes intéressés par les réseaux. Dommage je n’ai plus de congés à poser, je serais bien venu assister aux débats.
    A bientôt
    Laurent NABIAS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *