Femmes et réseaux (Bordeaux, octobre 2014)

C’est un plaisir de lire le programme d’un colloque historique sur les réseaux en sachant que les usages du terme n’y seront pas purement métaphoriques ou dans l’air du temps – un plaisir heureusement de plus en plus fréquent. C’est le cas du colloque intitulé « Femmes et réseaux dans les sociétés modernes et contemporaines. Réalités et représentations », qui aura lieu les 16-17 octobre : tous les renseignements sont ici. Il s’inscrit notamment dans une démarche plus large du Centre Emile Durkheim pour faire le point sur les approches en réseau (voir ici ce séminaire plus sociologique et plus général titré « Rendre raison des réseaux. Appropriations et critiques d’une notion », avec une bibliographie introductive riche et utile). Mais il suit aussi le travail mené depuis 2012 à Bordeaux sur le thème “Réseaux de femmes, femmes en réseaux”. Au fil d’interrogations précises sur les rapports entre pouvoir et réseaux, entre individu et collectif, on note la présence d’oratrices déjà entendues à Res-Hist, Marylou Nguyen Hoang Phong et Lola Gonzalez-Quijano, ou encore de piliers des humanités numériques et de l’histoire des femmes à la fois, comme Nicole Dufournaud. Il ne reste qu’à espérer qu’il restera des traces de cette rencontre.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *