Nicolas Ruffini-Ronzani – Réseaux et principautés territoriales

L’analyse de réseaux, un outil pour relire l’émergence des principautés territoriales ?
Structures politiques et réseaux de pouvoir en Hainaut (mil. XIe – début XIIIe siècle)

Télécharger le texte complet en .PDF

En Basse-Lotharingie, aux confins des royaumes de France et de Germanie, les XI e et XII e siècles sont marqués par l’émergence de principautés territoriales gouvernées par des comtes, des ducs et des évêques dont l’autorité s’est considérablement renforcée depuis la décomposition de l’ancien Empire carolingien. Bien étudiée par les historiographies belge, française, allemande, anglo-saxonne et luxembourgeoise, la dynamique du phénomène est complexe et obéit, sur bien des aspects, à une chronologie spécifique à l’espace lotharingien. Les travaux récents l’ont démontré, la montée en puissance des lignées princières mêle à la fois des aspects idéologiques, religieux, économiques, politiques et, bien évidemment, militaires. C’est en effet en s’appuyant sur les relations privilégiées qui les unissent aux clercs, en captant une part des fruits de la croissance et en s’imposant parfois par la force que les grands sont parvenus à établir un pouvoir éminent sur des territoires dont les limites ont été progressivement mieux définies.
Écouter la présentation :


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *