Ronald Burt sur le temps dans les réseaux

Le sociologue Ronald S. Burt interviendra sur le sujet ci-dessous (en anglais), dans le cadre du séminaire “Réseaux et régulations“, au CSO, 19 rue Amélie, métro La Tour-Maubourg, le 11 mai 2014 de 14h à 16h. Ronald Burt est un grand nom de l’analyse des réseaux, surtout célèbre jusqu’ici pour la mise en avant des “trous structuraux”, c’est-à-dire des avantages procurés par une position d’intermédiaire. Il en vient donc, comme de plus en plus de collègues, à s’intéresser à la temporalité des réseaux. L’occasion pour des historien.ne.s d’aller l’écouter et lui parler ?

Les diapos de sa présentation sont déjà disponibles en ligne (la présentation sera en anglais mais il sera possible de poser des questions en anglais) – plus généralement, il met souvent en ligne diapos et textes préliminaires, c’est bon à savoir.

(et l’occasion pour moi, en plus de faire la publicité d’un séminaire que je co-organise, de vous signaler que j’ai consacré à la question de l’analyse et la représentation des changements dans les réseaux une Prezi que vous trouverez ici, et un texte qui va paraître très prochainement dans un volume en allemand et anglais édité par Marten Düring, Markus Gamper et Linda Reschke autour de l’analyse de réseaux en histoire et en science politique (je peux aussi envoyer ce texte, en anglais, à qui le souhaite).)

Le temps comme facteur de contingence dans l’avantage concurrentiel procuré par les réseaux sociaux

 

Le temps est souvent considéré comme un medium neutre au travers duquel opèrent les processus sociaux, un peu comme l’eau dans laquelle les poissons évoluent : « Voici comment les réseaux se développent dans le temps ». Mais le temps est aussi une qualité perçue, une qualité à laquelle les circonstances donnent forme. Les heures passent vite lorsqu’on fait quelque chose d’intéressant, et durent des éternités lorsqu’on s’ennuie. Le moment d’agir c’est peut être maintenant ; ou c’est plutôt le moment de se taire jusqu’à ce que le public soit attentif. Dans cette présentation, je m’intéresse aux interactions entre le temps et l’avantage concurrentiel que procurent les réseaux sociaux. Nous savons que certains bénéficient plus que d’autre de l’avantage réticulaire. Je veux savoir si le temps est un facteur qui contribue à créer ces différences. Quand l’avantage réticulaire est-il le plus rentable ? Comment identifier ces périodes dans l’évolution des réseaux procurant ces avantages ? Comment le temps lui-même varie-t-il en fonction de l’avantage réticulaire ? Plus important encore, comment le temps varie-t-il avec la performance associée à l’avantage réticulaire ?  Des réponses illustratives à ces questions seront présentées sur la base de données extraites d’enquêtes sur le management dans les industries de la banque, des services financiers, de l’ingénierie, de la gestion du personnel, du logiciel et des chaînes logistiques.

Time as a contingency factor in network advantage

 

Time is often treated as a neutral medium through which social processes operate, something like the water in which fish swim: ‘Here is the way networks develop over time.’ But time is also a quality perceived, a quality shaped by circumstance. Hours fly by when you’re engaged in something interesting, or last forever when you’re subjected to tedium. Now can be the right time to make your move, or a moment to be silent until the audience is ready to listen. In this talk, I look into ways that time interacts with the competitive advantage that social networks can provide. We know certain people benefit more than others from network advantage. I want to know whether time is a factor contributing to the differences. When is network advantage most valuable? How are those valuable periods visible in the networks providing advantage? How does time vary as a function of network advantage? More importantly, how does time vary with the achievement associated with network advantage? Illustrative answers to these questions are provided using data on managers in banking, financial services, engineering, HR, software, and supply chain.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.